Lun-Ven 9H00 – 19H00

01 34 17 68 23

29, chemin des Laitières 95230 Soisy sous Montmorency

Haut

Les conseils du naturopathe : rhumatismes

Anjayati / Naturopathie  / Les conseils du naturopathe : rhumatismes
douleurs-articulaires-blog-anjayati

Les conseils du naturopathe : rhumatismes

En tant que naturopathe, je suis souvent confrontée à des personnes souffrant de douleurs articulaires importantes.
Les différentes pathologies articulaires (arthrite, arthrose, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante), regroupées souvent sous le nom de rhumatismes, concernent des populations de plus en plus jeunes.
Fréquentes après 65 ans, elles peuvent apparaître dès 40 ans aussi bien chez les hommes que chez les femmes.
Elles sont très handicapantes dans la vie de tous les jours, tant par les douleurs provoquées que par la perte de mobilité.

Aujourd’hui la naturopathie apporte des solutions.

Les différents symptômes ?

  • Douleurs dans l’articulation atteinte et sensibilité en cas de pression
  • Atteinte de la mobilité articulaire, perte de flexibilité voire déformations articulaires et craquement surtout au niveau du genou
  • Raideur, engourdissement le matin, douleurs intenses dans la polyarthrite rhumatoïde L’apparition progressive de petites excroissances osseuses
  • Rougeur, douleur et gonflement de l’articulation si inflammation (plus rare).

Les articulations les plus touchées sont la hanche (coxarthrose), le genou (gonarthrose) et les doigts.

Les causes possibles ?

  • Age : les symptômes peuvent apparaître à partir de 40 ans et souvent après 65 ans
  • Surpoids et obésité
  • Hygiène de vie = acidose, stress, …
  • Déficience du système immunitaire : non reconnaissance des éléments constituants de l’articulation => maladie auto immuneTraumatismes répétitifs par le sport par exemple
  • Mauvaise circulation sanguine
  • Dérèglement hormonal : approche de la ménopause (hormones sécrétées avant la ménopause sont protectrices des articulations).

L’arthrose vient après l’arthrite : il n’y a plus d’inflammation mais une réduction de mobilité de l’articulation s’installe, due à la destruction du cartilage et la modification de l’os.

 Les traitements allopathiques ?

  • Antalgiques = paracétamol (Dafalgan, Doliprane, Efferalgan)
  • Anti-inflammatoire non stéroïdiens = effet analgésique et antipyrétique (fièvre) = ibuprofène (Advil, Nurofen)
  • Chondroprotecteurs = inhibition ou accélération de la synthèse de la matrice du cartilage (Chondosulf, Jonctum, Zondar)
  • Injection intra-articulaire = amélioration de la viscosité du liquide synovial (Hyalgan)
  • Corticoïdes

 La prise en charge naturopathique :

1. Supprimer les causes endogènes = suppression des aliments acides ou générateurs d’acidité et exogènes : stress, fermentation intestinale, insuffisance émonctorielle, sédentarité, surmenage physique et intellectuel.

Régime alimentaire adapté au terrain :

  • Limiter voire supprimer les aliments acides
  • Privilégier les poissons gras et les bonnes huiles
  • Éviter les graisses saturées
  • Limiter les laitages
  • Consommer des alimentes reminéralisants

Se relaxer

  • Massage bien-être => par ses effets drainants et circulatoires, le massage va permettre une meilleure circulation sanguine et une meilleure élimination des acides. N’hésitez pas à demander à  votre praticien de rajouter des huiles essentielles appropriées.
  • Yoga, tai chi, qi gong, … => des activités douces qui permettent de maintenir du mouvement : les étirements aident à maintenir la motricité et la flexibilité des muscles et des tendons, tout en diminuant les raideurs aux articulations. Ils doivent être pratiqués en douceur. Les exercices d’amplitude visent à maintenir la capacité normale de l’articulation en lui faisant faire des mouvements de pleine amplitude. Ils préparent l’articulation aux exercices d’endurance et de musculation. Les exercices de musculation servent à conserver ou développer la musculature, nécessaire pour soutenir les articulations atteintes.
  • Veiller à la qualité de son sommeil : le corps de désacidifie pendant la nuit !
  • Sophrologie, relaxation,

Bouger :

  • Les exercices d’endurance (comme la natation et le vélo) améliorent la condition cardiovasculaire et la forme physique globale, augmentent le bien-être et aident au contrôle du poids
  • La marche en forêt permet une meilleure oxygénation.

2. Favoriser l’évacuation des acides en activant les émonctoires

  • Les reins : augmenter la ration hydrique, plantes à action diurétique (queue de cerise, ache, bouleau, busserole, pariétaire, piloselle, orthosiphon, chiendent, aubier de tilleul, ortie, reine des près, saule blanc)
  • La peau : activer les glandes sudoripares : bain chaud, sauna…
  • Les poumons : exercices physiques en plein air, respiration complète, …

3. Reminéraliser grâce aux compléments alimentaires

  • Produits verts (contenant de la chlorophylle), pollen frais, magnésium marin, tous ces produits vont favoriser une reminéralisation. Ils doivent, bien sûr, être adaptés au terrain.
  • Pro biotique pour maintenir la qualité de la flore intestinale
  • Gel de silice
  • Tous les laboratoires proposent une gamme spécifique aux troubles articulaires. Attention les compléments alimentaire ne sont jamais neutres pour le corps, faites appel à un thérapeute !

Les autres techniques : huiles essentielles, soin énergétique, auriculothérapie, … votre thérapeute saura vous conseiller et vous orienter.

Mes conseils de lectures :

  • Gérez votre équilibre acido-basique de Christopher Vasey,
  • Arthroses, arthrites et rhumatismes : solutions naturelles et mesures anti-rouille de Christian Brun.

Enregistrer

Enregistrer

Facebook
Emmanuelle MENDIL
Emmanuelle MENDIL